<< Accueil  
Déjà parus
Issues in English
Numeros
en español

Articles en ligne
par auteurs

Commander
un n°

Librairies
Plusieurs formules d'abonnement
Imprimer un bulletin d'abonnement
rechercher
dans le site


58 - gouvernance locale
La scène et les acteurs
SOMMAIRE >
L ISEZ LES
ARTICLES
DISPONIBLES
EN LIGNE
éditorial

e terme de gouvernance envahit le champ des sciences sociales et celui des pratiques de développement, après avoir conquis son droit de cité dans les organisations internationales et dans l'analyse des pratiques gouvernementales. Gouvernance est un mot "attrape tout", et on peut craindre qu'arrive le moment où à force de vouloir tout dire, il ne dira plus rien. On peut évidemment s'irriter de cette situation et penser que cette irruption fait partie des complots sémantiques qui, partis de la Banque mondiale, tentent de résoudre, par des procédés cosmétiques, la crise de légitimité des organisations internationales.

Cette opération de chirurgie esthétique aurait pour objectif de ne pas parler du pouvoir, de la démocratie, de l'inégalité des représentations politiques (entre nations et au sein des nations). En substituant la notion de gouvernance à celle d'Etat, il s'agirait, ni plus ni moins, que d'éviter de faire de la politique. Telle n'est pas la ligne éditoriale que nous avons choisie dans ce numéro du Courrier de la planète, comme dans ceux qui l'ont précédé. On peut partir d'une idée simple : si ce concept prend une place de plus en plus grande dans les débats sociétaux contemporains, c'est que cette place était vide. Progressivement, toute une série d'objets mal traités par les catégories analytiques antérieures émerge et vient remplir de sens cette notion floue. Les catégories Etat, marché et régime politique ne suffisent plus à définir les contours globaux de l'économie politique contemporaine. A l'Est, la fin des dictatures communistes et le rétablissement du marché sont des conditions nécessaires, mais non suffisantes, pour créer des sociétés politiquement ouvertes et économiquement dynamiques. Au Nord, un Etat maigre, rigoureux et pédagogique ne suffit pas à instaurer des procédures permettant des décisions consensuelles et efficaces.

Au Sud, l'ajustement structurel n'est pas la panacée attendue et, quand bien même les Etats se conformeraient aux injonctions des bailleurs de fonds libéraux, les conjonctures locales rappellent que l'essentiel n'est pas là. Les économistes ont été contraints de réintroduire les institutions dans leurs analyses pour pouvoir rendre compte des difficultés du développement et de la étransition. On demande aujourd'hui aux anthropologues d'analyser les réseaux mafieux, la corruption, l'efficacité des décisions, non pas en trouvant de grands invariants structurels, mais en décrivant, dans le détail, des situations locales. Des politologues, on exige qu'ils rendent compte des mécanismes sur lesquels viennent achopper les stratégies de démocratisation par le haut, qu'ils décrivent les relations effectives de pouvoir, et non pas l'écart entre le modéle démocratique standart et son fonctionnement. La notion de gouvernance, cause de sa fluidité, permet de partir du seul postulat qui permette d'avancer : "Je ne sais pas ce qui organise, ni comment s'organisent effectivement les relations économiques et les relations de pouvoir dans une situation donnée. Il me faut donc accepter le réel comme il est, et construire dans des analyses fines comment on en est arrivé à des situations, toujours particulières".

Loin d'évacuer les enjeux politiques et de pouvoir, la gouvernance est en train d'en redéfinir les contours. Ce n'est donc pas en tentant de systématiser cette notion pour lui donner un statut scientifique que progressera la réflexion, mais en admettant que le terme de gouvernance occupe tout l'espace qu'il peut dans la description des relations de pouvoir et des procédures de gouvernementalité. C'est à cette accumulation de cas concrets et d'analyses que le Courrier de la planète invite les lecteurs

2000-IV

Pouvoirs
Le rôle des sciences sociales Anthropologie Anciennes méthodes, nouveaux objets
Jean-Pierre Olivier de Sardan,
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, France.

Une approche éthique des relations de pouvoirs
Carlos
Sanchez Milani

UNESCO-Most.

Pratiques Politiques
ONG
Le credo de la neutralité
Marko Ulvila Université
de Tampere, Finlande.

Bénin
Investir la démocratie locale
Nassirou
Bako-Afari
, historien et anthropologue.

Sociétés civiles Aide au développement L'usine à gouvernance
Jude Howell
IDS, Royaume-Uni.

Du Nord au Sud Des identités écartelées
Pierre-Jean
Roca
,
CNRS-Regards
et IFAID.

Croatie
Balbutiements d'ONG
Jasminka Ledic Université
de Rijeka Kornelia Mrnjaus Association
pour le développement de la société civile.

ONG de l'Est
Renaissance
et défis
Randall J. Davis Regis Université et CCSI, Etats-Unis.

Espaces publics
Développement social
Biens publics
Une affaire non gouvernementale
Carrie Meyer,
George Mason University

Népal
Des ONG de passage ?
Farhad Hoaasain et
Tek Nath Dhaka Université de Tampere, Finlande

Crédit
Faire du capital un outil
Sergio Giorgi FIDES.

Afrique
Changer les règles locales
Dominique Gentil, IRAM

En ville
Brésil
Budget citoyen
à Porto Alegre
Eliana Guerra Université
de Paris VII, LMTU

Namibie
Quel modèle urbain ?
Isabelle Biagiotti, Courrier
de la Planète

Liban
Inventer la démocratie locale
Ziad Majed Conseil Culturel du Liban Sud.

Dossier Inde Décentralisation
Bilan.
Quand ça marche
ou non
G. K. Lieten Amsterdam School of Science Research.

Kerala.
Le réveil
d'une région
Richard Mahapatra
Center for Science and Environment

Comment cornaquer
le mamouth ?
Siddharta Coordinateur Asie-Pacifique de l'Alliance pour un monde solidaire.

Questions sociales Sécurité alimentaire
Une affaire
de femmes
P. V. Satheesh, Deccan Developmeent Society
Michel Pimbert, IIED.

Environnement. Quand la gouvernance
fait la forêt
Anil Agarwal Center for Science and Environment

Repères
La toile de la gouvernance locale

Gouvernance : dimensions d'un concept

Du concept
à la norme

       
AIDA - Le Courrier de la planète -Domaine de Lavalette - 1037 rue Jean-François Breton - 34090 Montpellier cedex- France- cdp@courrierdelaplanete.org
Dernière mise à jour Thursday 22 December, 2005